L'Onction des malades

keys-crossed.png

Citation du Pape

"Le réconfort le plus grand découle du fait que dans le sacrement [des malades] est présent le Seigneur Jésus lui-même, qui nous prend par la main, nous caresse comme il le faisait avec les malades et nous rappelle que désormais, nous lui appartenons et que rien — pas même le mal et la mort — ne pourra jamais nous séparer de Lui."

Pape François

Ce que dit la Bible

Ce que dit la Bible

"Si l’un de vous est malade, qu’il fasse appeler les anciens de la communauté qui prieront pour lui en pratiquant une onction d’huile au nom du Seigneur. Leurs prières, inspirées par la foi, sauveront le malade, le Seigneur le relèvera, et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés."

Jc 5, 14-15

Ce que dit le Catéchisme de l'Eglise Catholique

Ce que dit le Catéchisme de l'Eglise Catholique

"Par l’Onction sacrée des malades et la prière des prêtres, c’est l’Église toute entière qui recommande les malades au Seigneur souffrant et glorifié, pour qu’il les soulage et les sauve ; bien mieux, elle les exhorte, en s’associant librement à la Passion et à la mort du Christ, à apporter leur part pour le bien du peuple de Dieu."

CEC 1499

"La grâce spéciale du sacrement de l’Onction des malades a comme effets : – l’union du malade à la Passion du Christ, pour son bien et pour celui de toute l’Église ; – le réconfort, la paix et le courage pour supporter chrétiennement les souffrances de la maladie ou de la vieillesse ; – le pardon des péchés si le malade n’a pas pu l’obtenir par le sacrement de la Pénitence ; – le rétablissement de la santé, si cela convient au salut spirituel ; – la préparation au passage à la vie éternelle."

CEC 1532
signe-de-la-tendresse-du-pere.jpg